Économie et Commerce sino-africain
Des nouvelles

La Chine se dit prête à accompagner le Congo dans sa voie de développement

BRAZZAVILLE, 13 novembre (Xinhua) -- Le nouvel ambassadeur de Chine en République du Congo, M. Xia Huang, a indiqué jeudi à Brazzaville, que son pays est prêt à apporter toute son assistance à la république du Congo afin de l'aider à trouver des solutions durables pour son développement.

M. Xia a fait cette déclaration au cours d'une réception solennelle organisée à la veille du départ d'une délégation de 31 cadres, membres du Parti congolais du travail (PCT), pour la Chine, pour un séjour d'échanges et de partages d'expériences respectives avec entre leurs homologues du Parti communiste chinois (PCC).

"Dans votre aventure de chercher et de trouver une voie de développement socio-économique qui réponde à la réalité africaine et congolaise, soyez assuré que nous sommes là pour vous accompagner, pour vous aider, pour travailler la main dans la main avec vous", a-t-il déclaré.

"C'est à vous de nous dire votre analyse sur la réalité africaine et congolaise et à partir de là, comment pourriez-vous défricher une voie de développement qui réponde à la réalité congolaise qui permettra à cette nation d'émerger. De notre coté, nous sommes prêts aussi à vous expliquer notre propre expérience car, il ya un peu plus de 30 ans, un peu plus de 60 ans, quand la république populaire de Chine a été proclamée, la Chine est partie d'une base rudimentaire", a-t-il expliqué.

"En 1979, quand le pays s'est engagé dans des réformes pour l'ouverture économique, nous sommes partie d'un fondement très bas", a poursuivi M. Xia, tout en exhortant les cadres du PCT à voir cette différence, ces résultats remarquables pour en tirer des leçons.

Le nouvel ambassadeur chinois a souhaité que des échanges plus intenses, réguliers et constructifs se développent dans l'avenir entre la représentation diplomatique chinoise et le PCT, en vue d'apporter une contribution plus importante à l'intensification de l'amitié entre les deux peuples et au renforcement de la coopération bilatérale entre le PCT et le PCC.

Il a par ailleurs clarifié le point de vue du gouvernement chinois sur la question des réformes institutionnelles, qui estime que le droit du Congo doit être préservé quant au choix libre de son système politique et de sa voie de développement.

"Le peuple congolais a fait un choix important et solennel, la Chine qui respecte la souveraineté du Congo et le choix fait par son peuple, estime que le droit du Congo doit être préservé quant au choix libre de son système politique et de sa voie de développement", a souligné M. Xia.

"Nous avons la certitude que l'état congolais et le peuple congolais ont la capacité et l'intelligence de bien gérer leurs propres affaires", a-t-il en outre martelé, avant de rappeler que la Chine ne sera jamais un donneur de leçons par ce que "chacun à sa réalité".

L'établissement des rapports de coopération entre le PCT et le PCC date de 1981. Depuis cette date, les échanges entre ces deux formations politiques ont contribué énormément au resserrement des liens d'amitié entre les peuples congolais et chinois ainsi qu'à l'approfondissement de la confiance mutuelle entre les deux pays amis.

                             (redactrice:Zhoulin, reproduit de french.xinhuanet.com)